PHOTO SUIVANTE
Faucon pèlerin - Falco peregrinus - Peregrine Falcon
22/02/2017 - Indre
Photos prises depuis mon véhicule. Distance environ 100m.
 
La femelle du couple du barrage d'Eguzon. Deux accouplements ont été observés ce 22/02, date précoce. Curieusement, cette femelle a du roux à la poitrine, au ventre, sur la joue et un peu au cou. La littérature ornithologique dont je dispose mentionne un dimorphisme sexuel à propos de la taille (la femelle est plus grosse que le mâle - ce qui ne m'a pas paru évident chez ce couple) mais pas à propos du plumage. Cette teinte rousse fait penser à la race méditerranéenne "brookei". Le mâle du couple est nettement plus blanc comme on peut le voir sur les photos suivantes. Un oiseau (sexe ?) photographié au même endroit en 2015 est aussi visible sur la page précédente. Je serais ravi d'avoir les commentaires d'ornithologues connaissant cette espèce. Je souhaite aussi que le plumage des Pélerins nichant en Maine-et-Loire et dans le grand ouest soit bien examiné et comparé avec ces oiseaux. Commentaires à poster sur Obs49 svp : obs49@yahoogroupes.fr
 
Le 06/03/2017 : merci beaucoup à tous ceux qui ont donné leur avis.
Il y a unanimité : les femelles sont un peu rousses. Il est étonnant que ce dimorphisme sexuel concernant le plumage ne soit pas mentionné dans les guides d'identification.
 
Le 04/03/2017 François Gossman écrit : Pour moi cette femelle est logiquement un peu brunâtre, roussâtre, dessous: c'est toujours le cas pour une femelle pèlerin, celle-ci l'est un peu plus peut-être... mais ce plumage ne me choque pas (cas aussi femelle pèlerin à Montjean,49). La femelle pèlerin est aussi toujours un peu brunâtre dessus, ardoisée mais plus terne que le mâle. Ce dernier est plus contrasté, gorge et haut de poitrine bien clair, blanc. Il se positionne d'ailleurs le plus souvent en période de nidif juste au-dessus du site de l'aire et montre bien cet aspect blanc presque éclatant côté gorge et haut de poitrine.
Je ne pense pas qu'on puisse voir du "brookei" pour la femelle, même si on doit avoir à l'évidence des oiseaux peregrinus peregrinus et peregrinus brookei, se mélangeant quelque peu au moins dans le sud de la France. Il y a quelques années dans un couple à Belle-Ile-en-Mer, un oiseau bagué au Pays Basque espagnol était dans un couple...
 
Le 06/03/2017 Jean-Claude Beaudoin écrit : Pour répondre aux interrogations de Victor sur les différences de coloration entre les 2 sexes au niveau des parties inférieures du couple qu’il a photographié, j’ai pris le temps de parcourir une des monographies les plus détaillées sur le Faucon pèlerin. Celle d Derek Ratcliffe publiée en 1980. Cet auteur écrit (traduction perso.) : “ Les parties inférieures sont blanches ou crèmes...la poitrine tend ordinairement vers un chamois chaud ou même vers un rose saumon ou un roux pâle, particulièrement chez la femelle, alors que les mâles sont plus blancs. “
 
Le 27/02/2017 Alban Larousse écrit : Pas de réponse fouillée ni ultra complète, Mais généralement ce n'est pas choquant de voir cette teinte sur les femelles, si si nettement plus grosse. Le mâle est parfois bien marqué sur les parties inf du ventre (gris) et légèrement teinté aussi mais cela se voit ds de bonnes conditions ou sur des photos comme la tienne. La femelle a très souvent le haut de la poitrine (non rayé) pointillé de tâche et bcp moins ou zéro pointillé pour le mâle.La f. est parfois de fond clair comme un mâle et moins pigmenté de ocre rosé ou moins pointillé sur le "soutien gorge". Bref une part de 10% ou 20% des femelles prêtent à confusion de loin de par ces critères davantage mâle.
Autrement les cires et cercle masque oculaire d'une jaune plus soutenu chez le mâle. Teinte générale et calotte plus contrastées...
Page précédente